Le kéfir est une boisson très facile à préparer et désaltérante. Le plus ? Elle est également bénéfique pour la santé.

Si vous souhaitez retrouver notre article précédent sur les bienfaits du kéfir, vous les retrouverez ici. Ici, nous allons vous proposer deux recettes :

  • le kéfir de lait,
  • ainsi que le kéfir d’eau.

 

Commencez par…

Veuillez vous procurer des grains de kéfir dans votre épicerie bio, à moins qu’un(e) ami(e) n’en ait en trop. Les grains se conservent au réfrigérateur, comme pour la levure boulangère. Vous pouvez les placer au frais :

  • immergés dans de l’eau plate sucrée, que l’on change tous les 15 jours ;
  • ou dans un bocal avec une cuillère à soupe de sucre (pour nourrir les grains et qu’ils se reproduisent).

Savez-vous que… ? Si le kéfir n’est pas assez fermenté, son goût est légèrement sucré. Par contre, si la fermentation se déroule sur plus de 3 jours, la boisson devient légèrement alcoolisée (1 à 2°), ce qui la fait davantage pétiller. Ce n’est pas pour rien que le kéfir est surnommé le « champagne du Caucase »…

 

La recette du kéfir de lait

Les ingrédients :

  • 1L de lait bio animal (vache ou brebis)
  • 30 g de grains de kéfir

Les étapes de la recette du kéfir de lait :

  • Rincez les grains de kéfir dans une passoire sous un filet d’eau. Certains font l’impasse sur le rinçage sans que cela pose problème.
  • Placez les grains de kéfir dans un fin morceau de tissu (type sachet de thé ou tulle), en laissant suffisamment de place aux grains pour se développer.
  • Dans un grand pot en verre ou en grès, versez le lait. Puis incorporez le sachet de grains dedans.
  • Placez un morceau de tissu léger sur le pot et laissez à température ambiante durant 24h.
  • Récupérez vos grains de kéfir que vous conservez au réfrigérateur et consommez votre boisson !

Certains font l’impasse sur le filet pour contenir les grains de kéfir. A vous de choisir, mais dans ce cas, vous devez filtrer votre boisson au tamis.

 

La recette du kéfir de fruits ou kéfir d’eau

Les ingrédients :

  • 1L d’eau (privilégiez l’eau de source et évitez l’eau filtrée qui aurait tendance à diminuer l’apport en certains minéraux)
  • 30 g de grains de kéfir
  • 3 cuillères à soupe de sucre complet pour son apport en minéraux (certains privilégient le miel, mais celui-ci, à cause de ses propriétés antibiotiques, peut apparemment nuire aux grains)
  • 1 ou 2 figues bio coupées en deux
  • entre 1 et 3 tranches d’agrumes bio (selon le degré d’acidité apprécié)

Vous pouvez choisir d’autres fruits que les figues ou le citron. On pense également aux framboises, aux pêches ou aux abricots, à certaines plantes aromatiques (basilic, menthe), etc.

Savez-vous que… ? On choisit généralement le citron comme correcteur d’acidité, ainsi que les figues, qui sucrent le mélange.

Les étapes de la recette du kéfir de fruits ou kéfir d’eau :

  • Rincez les grains de kéfir dans une passoire sous un filet d’eau. Certains font l’impasse sur le rinçage sans que cela pose problème.
  • Placez les grains de kéfir dans un fin morceau de tissu (type sachet de thé ou tulle), en laissant suffisamment de place aux grains pour se développer.
  • Dans un grand pot en verre ou en grès, versez l’eau. Puis incorporez le sachet de grains ainsi que tous les fruits.
  • Placez un morceau de tissu léger sur le pot et laissez à température ambiante durant 24h.
  • Vous pouvez considérer que la boisson est prête lorsque les figues remontent à la surface. A ce moment-là, filtrez. Récupérez vos grains de kéfir que vous conservez au réfrigérateur et enlevez les fruits.
  • Pendant encore 24 à 48h, laissez la boisson à température ambiante.
  • Ensuite, stockez-la au réfrigérateur (ce qui stoppe le processus de fermentation).
  • Vous pouvez consommer votre boisson ! Mieux vaut le faire dans la journée, au risque qu’elle devienne trop acide.

 

Quels facteurs peuvent avoir des effets sur votre kéfir ?

Certains facteurs peuvent avoir des effets sur le kéfir. On note notamment :

  • le volume d’eau et sa composition,
  • la quantité et la qualité des fruits, ainsi que leur composition,
  • mais aussi le type de sucre (roux, complet, etc.),
  • la température environnante,
  • ainsi que le temps de fermentation (certains optent même pour une double fermentation).

A vous d’essayer d’agir sur ces différents paramètres pour fabriquez le kéfir qui vous plaira le plus. Plus ou moins pétillant, prononcé en goût, alcoolisé, etc.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser une Réponse