Dans ce nouvel article, nous retrouvons Julien Choulot, notre octogénaire jardinier qui greffe des arbres depuis son enfance. Aujourd’hui, il vous donne les techniques pour en réaliser trois types différents : la greffe en fente, la greffe en écusson et la greffe à l’anglaise.

Si vous voulez apprendre l’utilité et la base de la greffe d’arbres, consultez notre précédente publication ici.

 

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
Julien Choulot prépare le matériel ©La Gazette Bio

Quel est le matériel nécessaire au greffage ?

  • Un bon sécateur
  • Du mastic à greffer (on le choisit de préférence 100% naturel)
  • Du raphia
  • Un bout de branche (pour étaler le mastic sans trop vous en mettre sur les doigts)
  • Un greffoir propre et affûté

Le mastic évite que des insectes ou des champignons n’investissent la section greffée…

 

La greffe en fente

La greffe en fente : on insère la branche d’arbre que l’on veut greffer dans une fente réalisée sur le porte-greffe. Il s’agit d’une des méthodes de greffage les plus faciles à pratiquer.

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
Greffe en insert ou fente ©La Gazette Bio

 

Les étapes de la greffe en fente

1 – On prépare le porte-greffe :

Coupez la tige du porte-greffe à l’horizontal. Veillez à ce que l’intérieur soit vert et non pas sec pour que la greffe prenne. Sinon, coupez plus bas. Ensuite, faites une incision au milieu de la tige, sur 3-4 centimètres de haut.

2 – On prépare le greffon :

On coupe une des extrémités en biseau de manière à ce qu’un bourgeon se trouve tourné vers l’extérieur. On raccourcit également l’autre extrémité : en général, on garde 3 bourgeons. Si le porte-greffe est vraiment petit, on ne garde que 2 bourgeons sur le greffon.

On « épluche » le greffon en biseau, comme une pointe de tournevis plat.

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
©La Gazette Bio

3 – On place le greffon sur le porte-greffe :

On écarte légèrement (et délicatement !) la fente afin d’y glisser le greffon. La partie la plus externe de ce dernier doit se retrouver juste au bord de l’écorce du porte-greffe. On vous rappelle que le premier bourgeon doit toujours se trouver côté extérieur.

Suivant le diamètre du tronc du porte-greffe, on peut placer un ou deux greffons. Insérer deux greffons augmente les chances de reprise.

On étale du mastic à greffer au niveau de l’insertion, avant de ligaturer le tour du porte-greffe avec le raphia (plusieurs tours). Cela permet de resserrer l’insertion et de favoriser la reprise. Ensuite, on étale le mastic à greffer sur le raphia et sur tout le pourtour du porte-greffe.

4 – Après la greffe :

Si vous avez introduit deux greffons dans la fente, attendez un moment. Patientez. Si vous voyez que les deux greffons prennent, vous serez obligés d’en enlever un. L’arbre continuera ainsi de pousser et fera un tronc, plutôt que d’avoir un tronc tout petit duquel partent deux branches.

 

La greffe en écusson

On choisit la greffe en écusson lorsque le porte-greffe est de faible diamètre. Ainsi, la surface de contact entre le porte-greffe et le greffon sera plus importante. Cette technique, très simple, s’utilise pour les arbustes, les rosiers, ainsi que les arbres (fruitiers ou d’ornement).

La greffe en écusson s’effectue au printemps, à « œil poussant », ou de juillet à octobre, à « œil dormant ». Le greffage d’agrumes ou de rosiers s’effectue préférentiellement à œil poussant. Certains pratiquent la greffe de rosiers à l’automne, à œil dormant. Mais dans ce cas, il faut bien surveiller et protéger sa greffe parce qu’elle ne va pas se développer tout de suite. Elle ne se développera qu’au printemps. C’est pour cette raison qu’on appelle cela « greffer à œil dormant ».

« La greffe en écusson concerne par exemple le cerisier. Je privilégie alors le mois de juin et j’obtiens 90% de réussite. En général, cette méthode s’utilise juste après la récolte des fruits. »
Julien, notre spécialiste

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
Greffe en écusson ©La Gazette Bio

 

Les étapes de la greffe en écusson

1 – On prépare le porte-greffe :

Sur 3-4 cm, utilisez votre greffoir pour dessiner soigneusement un T ou une croix dans l’écorce du porte-greffe. Soulevez l’écorce découpée en faisant attention de ne pas l’abîmer.

2 – On prépare le greffon :

On prélève un œil de bourgeon sur une branche.

3 – La greffe :

Maintenant soulevez l’écorce du porte-greffe et glissez l’œil du greffon dans l’écusson. Attention : l’œil du greffon doit se placer correctement, le bourgeon pointant vers le haut.

Pour une bonne prise de la greffe, le greffon doit se trouver accolé à la partie découverte du porte-greffe.

4 – Après la greffe :

Utilisez votre raphia pour ligaturer l’ensemble, en passant au-dessus et en-dessous de l’œil afin de le maintenir correctement accolé. Ne passez pas de raphia sur le bourgeon : laissez-le à l’air libre.

Dès que le greffon se sera suffisamment développé (30-40 cm), vous pouvez rabattre le porte-greffe à 2-3 cm au-dessus de la greffe.

 

La greffe à 80 degrés ou greffe à l’anglaise

Vous débutez et vous ne vous sentez pas très sûr(e) ? La greffe à l’anglaise simple, facile à comprendre, est idéale pour les débutants. Pour ce faire, le diamètre du porte-greffe et du greffon doivent être sensiblement similaires.

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
Greffe à l’anglaise ©La Gazette Bio

 

Les étapes de la greffe à l’anglaise simple

On juxtapose le greffon et le porte-greffe pour les tailler en biais de façon à ce que leur section et leur angle de coupe soient identiques. La section de coupe doit représenter environ 3 fois la surface de section de la branche à angle droit. Un œil doit être positionné sur le greffon, juste au-dessus de la zone de greffe afin d’agir comme un tire-sève.

Les cambiums doivent coïncider pour qu’il y ait une chance de reprise.

Ligaturer à l’aide du raphia la greffe puis couvrir légèrement de mastic à greffer.

 

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
©La Gazette Bio

Après la greffe, que faire ?

Une fois en place, le raphia va petit à petit se dessécher. Une fois qu’il y a reprise, il n’a plus lieu d’être. Ou vous attendez qu’il tombe de lui-même (sec, la plante va le faire éclater toute seule), ou vous l’enlevez si vous voyez qu’il nuit au greffon. Mais il n’abîme pas l’arbre.

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
J.Choulot appliquant le mastic ©La Gazette Bio

Après la greffe, il faut surveiller s’il y a des pousses. Le porte-greffe se défend et fait des pousses au détriment du greffon. On coupe donc au fur et à mesure pour que la sève monte dans les greffons plutôt que dans les repousses.

Vous pouvez planter un piquet à quelques centimètres du porte-greffe. Le piquet doit également être légèrement plus haut que la hauteur du porte-greffe et du greffon réunis. Ceci afin d’éviter qu’un oiseau ne se pose sur le greffon et le fasse verser.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :