Vous aimez particulièrement la beauté ou les fruits d’un arbre ? Pourquoi ne pas le greffer ? Aujourd’hui, notre spécialiste jardin s’appelle Julien Choulot, enseignant retraité, octogénaire serein et greffeur chevronné. Nous vous faisons profiter de ses qualités de pédagogue et d’homme de la nature. Suivez-le dans cette leçon pour apprendre à greffer !

 « Si on m’avait dit qu’à plus de 80 ans je grefferais encore, j’aurais dit : “Bon, je signe”. »

Voici quelques définitions avant de commencer afin de ne pas vous perdre dans le vocabulaire du jardinier :

  • Le porte-greffe: supporte le greffon, sert de « base » à la greffe.
  • Le greffon: portion de rameau comportant des bourgeons, prélevé sur un rameau provenant du cultivar que l’on souhaite multiplier.
  • Le greffoir: sorte de couteau préconisé pour la greffe.

 

Quand greffer un arbre ?

On considère le tout début du printemps (voire la fin de l’hiver) comme la saison la plus propice aux greffes d’arbres. Au printemps, on veille à ce que les bourgeons pointent mais à ce qu’ils ne soient pas trop avancés.

On évite également de greffer par temps de bise : celle-ci a tendance à assécher la sève du greffon et du porte-greffe.

Une greffe réussit lorsque les cambiums du greffon et du porte-greffe fusionnent. Le cambium est la partie verte située entre l’écorce et l’aubier. 

 

Comment choisir un bon porte-greffe ?

Il faut que le sujet sur lequel on va greffer soit de bonne qualité et placé dans un endroit assez lumineux. Vous comprenez aisément pour quelle raison cette condition représente un facteur de réussite. Il faut qu’on puisse observer une montée de sève, repérable grâce à l’humidité sur la section coupée.

Pour qu’on puisse utiliser un arbre comme sujet pour la greffe en fente ou en écusson, il doit aussi avoir une taille minimum de l’ordre d’une trentaine de centimètres de haut.

arbre, arbre fruitier, bien etre, bio, cambium, gazette, gazette bio, greffe, greffe à oeil dormant, greffe à oeil poussant, greffe anglaise, greffe arboricole, greffe arbre, greffe arbre citronnier, greffe arbre fruitier, greffe arbre fruitier en fente, greffe arbre fruitier prunier, greffe arbuste, greffe en écusson, greffe en fente, greffoir, greffon, jardin, jardin bio, jardinage bio, jardiner, nature, naturel, porte-greffe, santé
Julien Choulot ©La Gazette Bio

« J’ai jamais vu que mon père, quand j’étais gamin, greffer un arbre. Et je n’ai jamais vu personne d’autre greffer. J’ai toujours fait au ressenti. Et quand j’étais gamin, j’allais garder les vaches de mon oncle, et je greffais des arbres sur d’autres arbres avec de la glaise en guise de mastic. L’expérience a voulu que parfois, il y ait reprise, et parfois non. Je me demandais à un moment donné pourquoi je n’avais pas réussi ? Et j’ai compris après, avec des arbres fruitiers par exemple : tu ne peux pas greffer des arbres à noyaux sur des arbres à pépins. » Julien, greffeur à tout va

On peut acheter un porte-greffe en magasin ou en trouver dans la nature (arbres sauvages comme des cerisiers, pruneliers, etc.).

 

Comment choisir un bon greffon ?

Le greffon ne doit pas encore être développé. On le choisit quand il porte des bourgeons et qu’il n’a pas encore développé de feuilles. On ne le prélève pas en période de gel.

De manière générale, les bourgeons ronds vont donner des fleurs, les bourgeons légèrement pointus, des feuilles. Pour un bon greffon, on privilégie les bourgeons à feuilles.

Quand on greffe, il faut faire attention à ce que les écorces du greffon et du porte-greffe correspondent. Autrement dit pour les arbres fruitiers, on ne peut pas greffer un arbre à pépins sur un arbre à noyaux, et vice versa. Par contre, on peut greffer un pommier avec un poirier, un néflier sur de l’épine blanche, ou un cerisier avec un prunier.

On peut sélectionner et prélever des greffons un moment avant de faire la greffe, au mois de janvier par exemple. On les plante alors au nord dans du sable : ils ne se développent pas mais restent verts. Certains les placent dans le frigo, mais cela les dessèche bien souvent… D’autres encore les piquent dans des pommes de terre. Vous l’aurez compris, les trucs et astuces sont nombreux ! Vous pouvez également prélever le greffon juste avant la greffe.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser une Réponse