On vante leurs mérites respectifs dans des produits, des publicités, des magazines… Pourtant, les connaît-on réellement ? Quels sont leurs bienfaits pour l’organisme ?

En cas d’une alimentation déséquilibrée, de stress excessif, etc. votre flore intestinale est perturbée. Selon les troubles rencontrés, votre organisme peut avoir besoin de supplémentation en probiotiques ou prébiotiques.

 

Prébiotique et probiotique, une définition ?

Probiotique, qu’est-ce que c’est ?

On parle d’aliment ou de complément alimentaire probiotique lorsqu’une substance contient des micro-organismes vivants, telles que des bactéries ou des levures, ayant un effet bénéfique sur la santé. Ces nouvelles souches bactériennes préviennent et évitent la colonisation de l’intestin par des organismes pathogènes. Littéralement, « pro-biotique » signifie « pour la vie ».

Pour résumer, les probiotiques sont les amis des intestins.

Savez-vous que… ? Dans les années 20, des yaourts sont créés comme préparations médicinales. Riches en probiotiques, ils sont destinés aux enfants sujets aux troubles intestinaux et ne sont vendus qu’en pharmacie. 

 

Une définition de prébiotique ?

Au contraire, prébiotique désigne une substance non digestible qui stimule l’activité ou la croissance d’une partie de la flore intestinale. Si on fait l’analogie avec le jardinage, il s’agit d’une sorte d’engrais. Sauf que ce dernier est spécifique aux bactéries intestinales bénéfiques à la santé de l’individu.

Pour simplifier, les prébiotiques sont la nourriture des probiotiques.

Savez-vous que… ? Prendre un prébiotique particulier va permettre de stimuler une souche de bactéries, et non toutes les souches.

 

Et que signifie symbiotique ?

On appelle symbiotique l’association de prébiotiques et de probiotiques. Les prébiotiques utilisés favorisent alors de manière sélective les probiotiques auxquels ils sont associés.

Savez-vous que… ? L’intestin a un rôle primordial dans le système immunitaire.

 

Les prébiotiques

Différentes sources de prébiotiques

Bien souvent, on utilise les fructanes comme source de prébiotiques. Issus de la racine de chicorée, il s’agit d’une chaîne de fructose terminée par un glucose. Chez les enfants, on utilise davantage les galacto-oligosaccharides (dérivés du lactose) comme prébiotiques.

 

Les effets santés des prébiotiques

Les fructanes ont des effets prouvés sur :

  • les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (comme la maladie de Crohn),
  • l’inflammation intestinale,
  • l’absorption de certains minéraux (comme le magnésium ou le calcium),
  • ainsi que l’amélioration du transit.

Les fructanes peuvent également s’avérer bénéfiques dans les processus de perte de poids. En effet, ils permettent de réduire la masse grasse et d’augmenter la satiété.

 

Les probiotiques

Différentes souches de probiotiques

Peut-être l’ignorez-vous mais il existe différentes souches de probiotiques. Celles-ci n’ont ni les mêmes indications ni les mêmes effets sur la modulation de l’immunité. On entend régulièrement qu’il faut « prendre des probiotiques ! ». Oui, mais l’effet est moindre, pour ne pas dire non observé, si vous prenez une souche qui n’est pas adaptée à votre profil et/ou vos troubles.

Savez-vous que… ? Vous lisez des noms tels que Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus casei, Bifidobacterium longum, Bifidobacterium lactis, etc. ? Alors vous êtes face à des probiotiques.

Certaines souches ont une action stimulante sur le système immunitaire. D’autres possèdent une action immunomodulatrice. Certains probiotiques sont également choisis suite à une prise d’antibiotiques, en cas de troubles digestifs, ou encore articulaires, etc.

 

Les effets santé des probiotiques

Les bénéfices des probiotiques sont nombreux :

  • concourent à la restauration de la flore intestinale,
  • jouent sur la perméabilité intestinale (connue pour provoquer certains syndromes inflammatoires dans le corps),
  • aident également à la digestion (en cas de diarrhées, intolérance au lactose, intestins irritables),
  • participent à la lutte contre les germes pathogènes,
  • et enfin, régulent le système immunitaire intestinal.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Apolline Compagnon
Apolline Compagnon est une thérapeute pratiquant diverses techniques de médecines douces (phyto-aromathérapie, bioénergétique...). Également formatrice en contraception naturelle, elle s'est spécialisée dans le bien-être féminin, que ce soit dans sa pratique en cabinet, ou en tant que rédactrice santé/bien-être. Davantage de renseignements sur : www.cabinetmedecinesdouces.fr

Laisser une Réponse