Le long des routes ou des chemins, vous voyez des personnes marcher d’un bon pas au rythme de bâtons. En effet, depuis ces dernières années, la marche nordique fait de nouveaux adeptes. Zoom sur ce sport.

La marche nordique, ou nordic walking, est davantage pratiquée chez nos voisins européens. Pourtant, les bénéfices de cette pratique sont nombreux.

 

Qu’est-ce que la marche nordique ?

La marche nordique est un sport de plein air, originaire de Scandinavie. Dynamique, ce type de marche se pratique à l’aide de bâtons de marche spécifiques en aluminium et carbone. Vous devez aussi vous munir d’une paire de chaussures de marche, à adapter en fonction du terrain arpenté. Bien évidemment, il est différent de marcher le long d’une route ou en montagne.

Savez-vous que… ? La marche nordique est apparue dès les années 70 en Scandinavie. Au départ, il s’agissait d’un entraînement en période d’absence de neige pour les skieurs de fond.

 

Comment se déroule une séance ?

La marche nordique est dynamique. Les bâtons, dont le bas est orienté vers l’arrière, vous aide à vous propulser plus rapidement vers l’avant. Leur utilisation fait que vous êtes entraîné à marcher à un certain rythme. Plus vous appuyez sur les bâtons, plus votre allure est rapide.

Savez-vous que… ? Une heure de marche nordique à 6 km/h = plus de 400 kcal dépensées.

Lorsque vous marchez, la spécificité de la technique réside uniquement dans le fait de savoir croiser bras et jambes, comme lorsque vous pratiquez du ski de fond.

Une séance dure généralement entre une et deux heures. Pour une pratique en toute « sécurité », mieux vaut s’échauffer avant et s’étirer après.

Il n’est jamais trop tard pour commencer la marche nordique. Comme pour tout sport, il est important de consulter votre médecin pour un bilan avant de commencer.

bâtons de marche, calcium, dépense énergétique, hydratation, marche dynamique, marche nordique, marche nordique batons, marche nordique bienfaits, marche nordique c’est quoi, marche nordique chaussures, marche nordique debutant, marche nordique définition, marche nordique echauffement, marche nordique et arthrose du genou, marche nordique et perte de poids, marche sportive, musculation, nordic walking, ostéoporose, perte de poids, Scandinavie, ski de fond, sport

 

Quels sont les bienfaits de la marche nordique pour l’organisme ?

La marche nordique, grâce à la mobilisation des bras et du buste, permet une dépense énergétique jusqu’à 40% plus importante qu’une marche sportive « classique » sans bâtons. Cela peut représenter une vraie aide à la perte de poids.

Savez-vous que… ? Marche dynamique, en utilisant les bâtons, vos jambes seront soulagées de 30% de votre poids. C’est un sport idéal en cas de douleurs articulaires.

On considère que ce sport est complet. Il joue sur l’endurance, ainsi que sur les capacités cardiaques et pulmonaires, et améliore l’oxygénation. Il permet également de tonifier l’ensemble de l’organisme, en travaillant sur les jambes, les bras et la ceinture abdominale. Mais pas seulement… En effet, la marche nordique sollicite 80 à 90% des muscles (épaules, pectoraux, dos aussi).

Les « chocs » doux répétés par la marche aident à la fixation du calcium sur les os. La marche nordique est donc idéale pour les personnes prédisposées à l’ostéoporose.

 

La marche nordique, un sport à ne pratiquer qu’en hiver ?

Bien évidemment que non ! « Nordique » renvoie aux pays du Nord dont la marche nordique est originaire. Mais elle peut se pratiquer tout au long de l’année. En période de fortes chaleurs, comme pour tout autre sport, nous vous conseillons néanmoins de stopper ou de différer sa pratique. On préfère alors le matin aux petites lueurs du jour ou en soirée.

De plus, été comme hiver, il est important de bien s’hydrater. Pensez alors à emmener une bouteille d’eau et pourquoi pas une petite collation saine également ?

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser une Réponse