Consommés séchés, fraîchement cueillis, voire crus pour le champignon de Paris, quels sont les bienfaits des champignons ?

 

Le champignon, un aliment présent dans tous les pays

Il existe dans le monde plus de 2 000 espèces de champignons sauvages comestibles. On les répartit dans plus de 200 genres, dont plus d’un millier sont effectivement utilisés à des fins alimentaires.

Consommé depuis des temps immémoriaux, des traces archéologiques révèlent la cueillette et la consommation de champignons comestibles sauvages au Chili, il y a de cela 13 000 ans. Les champignons ont donc toujours constitué un aliment plébiscité par les populations.

 

La composition générale du champignon

Même si la composition diffère d’une variété à l’autre, certains éléments demeurent quasiment inchangés.

Le champignon est riche en eau. Il est également une excellente source de fibres qui va faciliter le transit intestinal.

Le champignon est le seul végétal à fabriquer de la vitamine D. Mais il contient également des vitamines du groupe B (B2, B3, B5, B8), vitamine K et des protéines. Il renferme également de grandes concentrations d’oligoéléments et minéraux, tels que le fer ou le zinc mais aussi du phosphore, du sélénium (une des sources végétales les plus riches) et du potassium.

 

Les vertus du champignon sur la santé

La consommation de champignons joue un rôle dans le renforcement des fonctions immunitaires. Il a aussi un effet dans la réduction du cholestérol et la prévention de maladies, comme le diabète ou certaines formes de cancers.

On le considère également comme un allié minceur, car il est pauvre en calories. En effet, il en contient aussi peu qu’un légume vert. Les calories proviennent essentiellement des protéines : le champignon est donc idéal dans le cadre d’un régime puisqu’il renforce la sensation de satiété grâce aux fibres et lutte contre la fonte musculaire grâce à ses protéines.

 

ADN, bien etre, bienfait champignon de paris, bienfait champignon grossesse, bienfait champignon shiitake, bio, cancer, champignon, champignon bienfait, champignon bienfait musculation, champignon de Paris, champignon santé, champignons, chanterelle, cholestérol, diabète, fer, fibres, fonte musculaire, gazette, gazette bio, girole, giroles, minceur, minéraux, muscle, musculaire, nature, oligoéléments, phosphore, pollution, potassium, protéines, santé, satiété, sélénium, shiitake, sport, sportif, système immunitaire, système nerveux, transit, vitamine B, vitamine K, zincQuelques exemples de champignons…

La chanterelle ou girole

La chanterelle contient plus de vitamines B3 et D, de fer et de bétacarotènes que les autres champignons. La vitamine B3 est utile pour le système nerveux et digestif, ainsi que pour la peau. Elle répare également l’ADN et participe à la fabrication de différents lipides. La vitamine B2 sert au fonctionnement des enzymes, dans la vision ou la production de kératine. De plus, elle participe au métabolisme des glucides (sucres), lipides (graisses) et des protéines. Un champignon à privilégier !

 

Le Shiitake

Le Shiitake stimule efficacement le système immunitaire. Il ralentit également le vieillissement et permet d’après plusieurs études de combattre différentes formes de cancers comme le cancer de la prostate, du foie, du pancréas ou colorectal[1][2][3]. Il permet également de réduire le taux de cholestérol sanguin et de ralentir le vieillissement. On l’utilise souvent pour combattre les cas de fatigue physique ou nerveuse, ou pour aider au rétablissement pendant une convalescence.

 

Mais attention !

Certains champignons sauvages sont d’excellents comestibles mais d’autres sont toxiques, voire mortels. N’hésitez pas à les montrer à un pharmacien. Si vous les achetez, pensez à bien regarder la provenance des champignons.

Les vertus nutritionnelles des champignons, cultivés ou sauvages, sont de mieux en mieux reconnues. Mais attention, ces organismes sont très sensibles à la pollution (chimique ou radioactive) qui les rend toxiques. Il faut donc être mesuré dans la consommation des champignons.

 

Notes scientifiques :

[1] Hazama S, Watanabe S, Ohashi M, Yagi M, Suzuki M, Matsuda K, Yamamoto T, Suga Y, Suga T, Nakazawa S, Oka M. Efficacy of orally administered superfine dispersed lentinan (beta-1,3-glucan) for the treatment of advanced colorectal cancer. Anticancer Res. 2009 Jul;29(7):2611-7.
[2] Isoda N, Eguchi Y, Nukaya H, Hosho K, Suga Y, Suga T, Nakazawa S, Sugano K. Clinical efficacy of superfine dispersed lentinan (beta-1,3-glucan) in patients with hepatocellular carcinoma. Hepatogastroenterology. 2009 Mar-Apr;56(90):437-41.
[3] Shimizu K, Watanabe S, Watanabe S, Matsuda K, Suga T, Nakazawa S, Shiratori K. Efficacy of oral administered superfine dispersed lentinan for advanced pancreatic cancer. Hepatogastroenterology. 2009 Jan-Feb;56(89):240-4.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :