Bien connue sur les étals avec ces gros fruits bruns à fibres, la noix de coco peut nous combler de bien des façons…

 

Cocotier et noix de coco

alicament, bio, chair de coco, chair de coco bienfaits, chair de coco calories, chair de coco composition, chair de coco valeur nutritive, coco, diététique, eau de coco, eau de coco bienfaits, eau de coco bio, eau de coco calories, eau de coco recette, eau de noix de coco, gazette, gazette bio, lait de coco, lait de coco bienfaits, lait de coco bio, lait de coco calories, lait de coco cheveux, lait de coco maison, nature, noix de coco, noix de coco bienfaits, noix de coco fraiche, noix de coco rapée, noix de coco verte, nutrition, santéFruit du cocotier, la noix de coco pousse sur un arbre de la famille des palmiers (ou Arécacées). De couleur brune et recouvert d’une épaisse couche de fibres ligneuses, son fruit peut mesurer jusqu’à 30 cm de diamètre. Non mûr, le fruit est lisse et de couleur vert clair ou orange.

Atteignant jusqu’à 25 m de haut, le cocotier est constitué d’un stipe (faux tronc) qui se termine par une couronne formé par les palmes. La germination de la noix dure de 5 à 10 mois.

Les fruits se récoltent soit directement sur l’arbre (encore verts) ou lorsqu’ils tombent au sol une fois mûrs (et donc bruns).

Le saviez-vous ? Un cocotier adulte peut porter jusqu’à 500 noix de coco !

Les principaux pays producteurs sont l’Indonésie, les Philippines et l’Inde (plus de 70 % de la production mondiale). De nos jours, on le retrouve dans la plupart des pays tropicaux.

Composée d’acides gras, elle contient aussi du potassium, du fer, du magnésium, du phosphore et du cuivre. La noix de coco, riche également en lipides et en fibres, stimule le transit intestinal et joue un rôle sur la satiété.

 

Les différentes parties de la noix de coco

La pulpe

Lorsque le fruit atteint sa maturité, la pulpe prend une couleur blanche qu’on appelle également amande de noix de coco.

Elle se conserve facilement dans un bocal hermétique à l’abri de la lumière et de la chaleur. C’est cette partie qui agrémente généralement les plats, préférentiellement sous sa forme râpée.

 

alicament, bio, chair de coco, chair de coco bienfaits, chair de coco calories, chair de coco composition, chair de coco valeur nutritive, coco, diététique, eau de coco, eau de coco bienfaits, eau de coco bio, eau de coco calories, eau de coco recette, eau de noix de coco, gazette, gazette bio, lait de coco, lait de coco bienfaits, lait de coco bio, lait de coco calories, lait de coco cheveux, lait de coco maison, nature, noix de coco, noix de coco bienfaits, noix de coco fraiche, noix de coco rapée, noix de coco verte, nutrition, santéL’eau de coco

L’eau douce est de l’eau stockée par la plante dans la noix. Elle est également utilisée comme élément pour la fabrication de vinaigre.

L’eau de coco des jeunes cocos est employée comme solution de réhydratation (en perfusion intraveineuse). Elle possède également des propriétés cicatrisantes et accélère la guérison cutanée. [1]

  

Lait de coco

Le lait s’obtient simplement en pressant la pulpe râpée du fruit. On peut réaliser deux types d’extraction afin d’obtenir deux laits différents :

  • le premier sera gras, très concentré et sucré;
  • le second, moins gras, auquel on ajoutera souvent de l’eau.

De fait, le lait (ainsi que la crème de coco) que l’on trouve dans le commerce sont constitués de la chair qui est broyée avec de l’eau, puis filtrée.

On utilise beaucoup le lait de coco en cuisine. On le retrouve couramment dans les plats thaïs, indiens, haïtiens…

 

L’huile de coco

L’huile de coco, obtenue par première pression de la pulpe (ou chair fraîche) de noix de coco, est riche en acide gras essentiels. Utilisée dans les graisses végétales et les margarines, on peut aussi la consommer directement. On la retrouve dans de nombreux détergents, savons et autres produits cosmétiques particulièrement pour ses propriétés nourrissantes et réparatrices.

L’huile obtenue à partir du coprah (albumen séché de la noix de coco) est très riche en acides gras saturés qui forme une base solide à température ambiante. Mélangée à la fleur de Tiaré de Tahiti, elle sert à la fabrication du monoï.

Enfin, notons que l’huile a démontré son action répulsive contre un large éventail de parasites tels que les mouches piqueuses, les tiques, les punaises des lits et les moustiques (moustique tigre).

 

Notes scientifiques :

[1] Radenahmad N, Saleh F, Sayoh I, Sawangjaroen K, Subhadhirasakul P, Boonyoung P, Rundorn W, Mitranun W. Young coconut juice can accelerate the healing process of cutaneous wounds. BMC Complementary and Alternative Medicine 2012, 12:252 (12 December 2012)
[2] Zhu JJ, Cermak SC, Kenar JA, Brewer G, Haynes KF, Boxler D, Baker PD, Wang D, Wang C, Li AY, Xue RD, Shen Y, Wang F, Agramonte NM, Bernier UR, de Oliveira Filho JG, Borges LMF, Friesen K, Taylor DB. Better than DEET Repellent Compounds Derived from Coconut Oil. Sci Rep. 2018 Sep 19;8(1):14053. doi: 10.1038/s41598-018-32373-7.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :