Dès juin et pendant tout l’été, la pastèque nous attire sur les étals des marchés. Mais connaissez-vous réellement ce fruit ?

La pastèque (également appelée melon d’eau) est une plante de la famille des Cucurbitacées (au même titre que le melon, les cornichons ou encore les citrouilles).

 

Les origines de la pastèque

La pastèque est originaire d’Afrique de l’Ouest : la plante aime les endroits chauds et ensoleillés.

La plante est connue depuis l’Antiquité : elle poussait déjà à l’état sauvage le long de la vallée du Nil, il y a 5 000 ans de cela. Elle a voyagé pour arriver en Grèce puis en Rome Antique où elle était préférée au melon. La pastèque arrive en Espagne vers le VIII-IX° siècle pour gagner progressivement le reste de l’Europe, et enfin l’Amérique.

 

Description de la plante

La pastèque est un fruit bien connu, de forme ronde ou oblongue, à la peau d’un vert plus ou moins foncé, et pesant entre 5 et 20 kg. Sa chair est généralement rouge (mais elle peut être aussi jaune ou verdâtre) et présente des pépins (leur couleur dépend de la variété de pastèque).

Savez-vous que… ? Il existe aussi une autre forme de pastèque, comestible après transformation, appelée pastèque à confiture, « gigérine », « citre » ou « courge barbarine » dans le Sud de la France. Sa chair est verte et contient des graines rouge-bordeaux. Il faut faire cuire cette pastèque afin de pouvoir la consommer sous forme de confitures, gelées ou tartes.

Plante annuelle, la pastèque mesure environ 3 mètres. Les feuilles sont de forme triangulaire. Les fleurs, de couleur jaune pâle sont soit mâles soit femelles (une des particularités de la plupart des plantes de la famille des Cucurbitacées). Le diamètre et le poids de fruit varie en fonction de la variété : 3 à 4 kg pour la Sugar Dady à plus de 30 kg pour la Yellow Belly.

Il existe plus de 480 variétés répertoriées au Catalogue Européen des espèces et variétés.

alicament, bien-être, bien etre, bio, gazette, gazette bio, nature, naturel, santé, super fruit, superfruit, pastèque, pasteque, melon d'eau, watermelon, pastèque calorie, pastèque saison, pastèque jaune, pastèque bienfait, pastèque à confiture, gigerine, pastèque à confiture gigerine, pastèque bio, pastèque composition, pastèque et régime

 

Composition de la pastèque

La pastèque est constituée en très grande partie d’eau (plus de 90%). Cela en fait un fruit très désaltérant.

La pastèque est riche en antioxydants (caroténoïdes de type lycopène et bêta-carotène) et contient également de nombreuses vitamines parmi lesquelles les vitamines A, B1, B6 et C. Les pépins sont riches en vitamine C.

La pastèque contient aussi des oligo-éléments (cuivre, fer, manganèse, zinc) et des minéraux (magnésium, calcium, phosphore). De par son fort taux de potassium, le fruit aide à lutter contre les crampes et courbatures. C’est également un excellent diurétique.

Enfin, ce fruit est très riche en citrulline qui permet de synthétiser l’arginine (un acide aminé essentiel) qui a un rôle capital dans l’organisme notamment sur le système cardiovasculaire, cicatrisation et élimination de l’ammoniaque.

La pastèque a un index glycémique de 75 (il fait anciennement partie de la famille des sucres rapides). Cela indique que le taux de glucose dans le sang va s’élever très rapidement après sa digestion.

Savez-vous que… ? Le goût sucré de la pastèque est dû à ses glucides : fructose et saccharose.

Ce fruit est idéal pour les régimes : pauvre en calories (environ 32 kcal pour 100 g) et ne contenant presque pas de lipides (0,15 g/100 g). Les protéines aussi sont quasiment absentes de la pastèque, tout comme les fibres.

 

Les bénéfices de la pastèque

Des études récentes ont permis de mettre en évidence :

  • des effets bénéfiques sur l’hypertension dus à la consommation de compléments alimentaires à base de pastèque en poudre [1];
  • de plus, une grande consommation de pastèque réduirait les risques de cancer de la prostate [2] tout comme d’autres fruits et légumes contenant des caroténoïdes. En effet, le lycopène, pigment liposoluble de couleur rouge, a des effets hypocholestérolémiants, aide à prévenir l’inflammation et bloque la formation de certains cancers (prostate, œsophage, colon).

 

Consommation de la pastèque

alicament, bien-être, bien etre, bio, gazette, gazette bio, nature, naturel, santé, super fruit, superfruit, pastèque, pasteque, melon d'eau, watermelon, pastèque calorie, pastèque saison, pastèque jaune, pastèque bienfait, pastèque à confiture, gigerine, pastèque à confiture gigerine, pastèque bio, pastèque composition, pastèque et régimeSeule la chair du fruit se consomme. Pour reconnaître une pastèque à maturité, il faut :

1) qu’elle soit lourde,
2) qu’elle sonne creux lorsque l’on tape dessus.

Vous pouvez consommer la pastèque : crue telle quelle, sous forme de sorbet, en confiture (associée ou non à d’autres fruits), confite (dans ce cas, son écorce est consommée), en beignets frits (forme appréciée en Chine), ou encore en jus.

Comme pour tous les fruits, légumes, plantes… dont nous vous parlons, nous vous conseillons de consommer une pastèque issue de l’agriculture biologique.

Attention : certaines personnes (notamment celles allergiques aux pollens, comme ceux de l’ambroisie, ou au melon) peuvent faire des allergies orales lors de la consommation de pastèque. Ces dernières débutent généralement par des démangeaisons de la bouche et des lèvres. On parle d’allergies croisées.

Chez les personnes souffrant d’hyperargininémie (maladie génétique dû à un déficit en arginase), on conseille de limiter la consommation de pastèque.

 

Notes scientifiques :

[1] Figueroa A, Sanchez-Gonzalez MA, et al. Effects of Watermelon Supplementation on Aortic Blood Pressure and Wave Reflection in Individuals With Prehypertension: A Pilot Study. American Journal of Hypertension. 2011 Jan;24(1):40-4.
[2] Jian L, Du CJ, et al. Do dietary lycopene and other carotenoids protect against prostate cancer? Int J Cancer 2005 March 1;113(6):1010-4.

Toute reproduction interdite

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par :

Laisser une réponse