Mickaël Dieleman, diététicien nutritionniste, vous livre ses conseils pour élaborer un menu de Noël diététique et festif.

Les fêtes de Noël sont un moment unique dans l’année. Elles sont synonymes de moments de partages, de convivialité et aussi, de plaisirs culinaires.

Avec le plaisir de manger, il y aussi la notion de « trop à manger », de « repas riches », de « gaspillage » dans certains cas. Nous sommes acteurs de ces moments et nous pouvons mettre en place des actions pour se faire plaisir en mangeant moins, mais mieux, en réduisant les portions et les quantités. En s’organisant un peu, tout est possible.

 

Pour l’apéritif et l’entrée de Noël, deux solutions :

La première solution est d’avoir un apéritif à base de légumes et une entrée très légère.

Pour cette solution, l’objectif est de ne pas doubler les protéines et les féculents des apéritifs et des entrées. Il y aura très peu de calories, cela ne va pas remplir les estomacs des invités avant même de commencer l’entrée. Il faudra néanmoins proposer des légumes sous une forme différente, le bâtonnet n’est pas très glamour pour les fêtes de noël. Par exemple une mousse de betterave ou d’avocat apportera de la couleur, du goût et peu de calories.

L’entrée doit rester légère avant d’attaquer le plat principal. Par exemple un pain toasté avec du saumon fumé, ou une brochette de Saint-Jacques poêlées.

 

La deuxième solution est un apéritif sympa sans entrée.

Si on souhaite partager du temps avec ses invités lors de l’apéritif, on évite l’entrée et on se fait plaisir avec des idées créatives d’apéritifs de noël. Des toasts nouveaux, des mousses de légumes, des brochettes de fruits de mer, du foie gras revisité en crumble et mousse…

 

Pour le plat principal traditionnel

On priorise les protéines maigres (viandes blanches, poissons) mais cuisinées le plus simplement possible. Cela ne veut pas dire vapeur, mais il ne sera pas intéressant au niveau diététique de manger du saumon avec de la mayonnaise par exemple !

En accompagnement, privilégiez les légumes de saison comme les courges qui peuvent apporter de la couleur et des saveurs douces qui se marieront très bien avec de la volaille ou du poisson. Par exemple sous formes de crumbles ou alors juste gratinées au four. Ou alors, de très simples mais magnifiques tagliatelles de carottes jaune, violette, orange qui apporteront le plus effet dans l’assiette.

En féculents, on vise encore une fois la simplicité. Un délicieux écrasé de pomme de terres avec une huile à la truffe, un riz complet parfumé avec une noix de beurre et des herbes fraiches, ou pour un peu de variété, une purée de patate douce aux noix. Une bonne poêlée de châtaignes sera tout aussi gourmande !

 

Durant le repas de Noël : fromage et dessert ?

Si vous souhaitez un repas de fêtes léger et sain, je vous conseille vivement de faire une impasse sur le fromage ! Nous en mangeons toute l’année, et nous ne pouvons pas dire que nous avons encore faim à la fin de ce repas. Si vous ne pouvez pas vous en passer, achetez seulement deux variétés que vous serez certains de terminer ou de proposer à des amis pour ne pas en manger pendant une semaine.

Terminer un repas déjà conséquent avec une bûche à la crème pâtissière n’est pas très cohérent… point de vue d’un diététicien !

Une bonne salade d’agrumes bien fraîche ou une bûche glacée ou une mousse de fruits feront parfaitement digérer. Une corbeille de fruits de saisons, des agrumes peuvent aussi ravir nombres de personnes qui font attention à leur ligne ou qui veulent alléger leur digestion.

 

Les fêtes doivent rester un moment de plaisirs et de partage et le plus important finalement n’est pas dans l’excès alimentaire mais dans ce que nous faisons de ces moments. Alors, mangeons, moins et mieux, et passons de belles fêtes !

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Mickaël Dieleman
Mickaël Dieleman est diététicien DE et nutritionniste en région lyonnaise. Aimant conseiller ses patients et leur apprendre à manger sainement, il occupe son temps libre à enseigner la diététique, courir, et cuisiner pour sa petite famille. Retrouvez-le sur www.dieteticien-nutritionniste-lyon.com

Laisser une Réponse