Le gel douche contient des ingrédients de plus en plus controversés. Mais quand on se penche sur la composition de certaines savonnettes, nous ne sommes guère rassurés. Et si nous revenions aux savons « à l’ancienne » ? Zoom sur le savon de Marseille…

Il prend une place grandissante dans certains magasins ou rayons dédiés à l’hygiène corporelle depuis certaines révélations ayant émaillé l’image des gels douches. Peut-être même l’avez-vous croisé plusieurs fois sur les marchés du Sud ? Pourtant, si l’appellation « Savon de Marseille » est devenue monnaie courante (et uniquement marketing), tous ne la méritent pas…

 

Les différents bienfaits et utilisations

De par sa composition naturelle et simple, le savon de Marseille est hypoallergénique et recommandé par les dermatologues. Il peut convenir à tous les membres de la famille, même les bébés.

Ce savon est aussi :

  • écologique, tant par ses ingrédients que par l’absence d’emballage, un vrai plus pour la préservation de l’environnement ;
  • économique, il dure plus longtemps qu’un gel douche ce qui fait qu’il revient moins cher à l’utilisation ;
  • plus facilement rincé, il nécessite donc moins d’eau (ce qui renforce les deux qualités précédemment données) ;
  • biodégradable, il est formulé sans phosphates ni produits de synthèse.

Savez-vous que… ? Placé dans la douche, le savon peut « fondre » plus rapidement. Afin de le faire durer le plus longtemps possible, veillez à ce qu’il soit situé en hauteur, à l’abri du filet d’eau.

Doux et efficace, vous pouvez aussi utiliser le savon de Marseille pour laver tous les textiles, même les plus délicats (laine, soie, vêtements de bébé, etc.). Il existe diverses recettes de lessive maison, dont la plus simple : faire fondre 50g de savon de Marseille (râpé ou en paillettes) dans 2L d’eau chaude, puis mettre en bouteille. Pour une machine de 6-7 kg, 20 cL de lessive suffisent (l’équivalent d’un verre de table). Si jamais votre lessive prend un aspect gélatineux, secouez bien le produit pour qu’il redevienne liquide avant de l’utiliser.

Vous souhaitez laver votre carrelage ? Ajoutez une cuillère à soupe de paillettes de savon de Marseille et une cuillère à soupe de vinaigre blanc à 4L d’eau chaude.

Savez-vous que… ? Si vous possédez un système d’assainissement individuel, le savon de Marseille peut aussi être utilisé sans crainte : il ne nuira pas aux bactéries présentes dans la cuve et nécessaires à la dégradation des matières, pas plus qu’aux cours d’eau.

 

Comment distinguer un vrai savon de Marseille ?

Une composition simple

Le savon de Marseille original est composé uniquement de quatre ingrédients : un corps gras (de l’huile végétale), de la soude, du sel marin et de l’eau. Si vous lisez la composition, voici la liste des ingrédients INCI  que vous pouvez souvent lire sur un savon de Marseille traditionnel : Sodium Olivate (huile d’olive), Sodium Cocoate (huile de coprah), Aqua (eau), Sodium Chloride (sel), Sodium Hydroxide (soude caustique). Parfois, du sodium cocoate (renvoyant à l’huile de palme) est ajouté. Si possible, évitez-le, sinon veillez au moins à ce qu’il n’arrive pas avant la deuxième position sur la liste d’ingrédients.

Savez-vous que… ? Dans beaucoup de savonnettes et savons disponibles en grande distribution (même dans les grandes marques « poids lourds »), vous pouvez trouver du sodium lardate ou du sodium tallowate. Le premier ingrédient est de la graisse de porc, tandis que le second renvoie à celle de bœuf. Non seulement, ils n’hydratent pas, mais le savon qui les contient devient tout de suite moins engageant lorsqu’on sait les reconnaitre (qu’on soit vegan ou non)…

Attention, vous pouvez trouver la mention de sodium palmate ou sodium palm kernelate. Ces composés sont issus de l’huile de palme et peuvent même être présents dans les savons traditionnels. Vous les reconnaîtrez facilement grâce à la couleur blanche qu’ils donnent au savon.

Savez-vous que… ? L’huile de palme n’hydrate pas la peau comme l’huile de l’olive. Elle possède aussi un bilan carbone plus élevé, est responsable d’une part importante de la déforestation, et par voie de conséquence, de l’extinction de certaines espèces (comme les orangs-outans).

 

Ni conservateur ni parfum

savon, savon de Marseille, lessive, gazette, bio, nature, naturel, hygiène, hypoallergénique, savon de marseille bio, savon de marseille marius fabre, savon de marseille composition, composition, ingrédients, carrelage, UPSM, Union des professionnels du savon de Marseille, le fer à cheval, marius fabre, le sérail, corvette, la savonnerie du midi
Le savon de Marseille véritable est beige ou vert olive, mais jamais coloré…

Le véritable savon de Marseille est naturel et fabriqué : sans colorant ni parfum, sans conservateur et sans huile animale. En bref, il se reconnaît facilement par son absence de parfum, sa couleur (beige ou vert olive), sa forme cubique, moulée sur les 6 côtés, portant le nom de la savonnerie, le logo de l’UPSM, ainsi que la mention « extra pur 72% d’huile ». Le prix peut aussi vous donner des indications. En moyenne, il faut compter entre 4€ les 400g et 7€ les 600g.

 

Le label UPSM

En observant les nombreuses dérives qui entourent leur savoir-faire, des savonniers se sont regroupés sous un label, l’Union des Professionnels du Savon de Marseille (UPSM). Cette appellation garantit trois critères essentiels : le savon de Marseille est fabriqué à chaud selon un processus de saponification particulier (le procédé marseillais), à partir de sept matières premières maximum (et uniquement végétales), et réalisé dans les Bouches-du-Rhône.

savon, savon de Marseille, lessive, gazette, bio, nature, naturel, hygiène, hypoallergénique, savon de marseille bio, savon de marseille marius fabre, savon de marseille composition, composition, ingrédients, carrelage, UPSM, Union des professionnels du savon de Marseille, le fer à cheval, marius fabre, le sérail, corvette, la savonnerie du midiLes savonniers de l’UPSM œuvrent aussi auprès de l’INPI afin que le savon de Marseille traditionnel puisse être protégé par une Indication Géographique. Pour la reconnaître facilement, repérez le logo !

Quatre savonneries produisent le savon de Marseille labellisé UPSM : Le Fer à Cheval, Marius Fabre, Le Sérail, et enfin La Savonnerie du Midi (Corvette). Cependant, chaque savonnier propose plusieurs références et certaines, bien que conformes au label, sont fabriquées à partir d’huile de palme.

Bien entendu, on ne saurait que trop vous suggérez de choisir un savon qui possède le moins d’emballage (pour réduire les déchets), ainsi que la certification biologique…

Toute reproduction interdite

Peut-être serez-vous aussi intéressé(e) par :

Apolline Compagnon
Apolline Compagnon est une thérapeute pratiquant diverses techniques de médecines douces (phyto-aromathérapie, médecine chinoise...). Également formatrice en contraception naturelle, elle s'est spécialisée dans le bien-être féminin, que ce soit dans sa pratique en cabinet, ou en tant que rédactrice santé/bien-être. Davantage de renseignements sur : www.cabinetmedecinesdouces.fr