Le Citron Jaune (Citrus limonum L.) fait partie de la grande famille des Rutacées. C’est une plante bien connue sur le pourtour méditerranéen tant pour son intérêt gustatif et son jus très acide (pH ~2,5), que pour ses vertus médicinales.

 

Description botanique du Citron

Arbuste mesurant entre 5 et 10 m, les branches du citronnier sont rugueuses. Elles portent des feuilles ovales, dentelées, et persistantes. Les fleurs à pétales blancs et roses à l’intérieur donneront naissance aux citrons au bout de 10 à 12 mois. Cependant certaines régions comme la Sicile peuvent se prévaloir de deux récoltes par an (une en hiver et une en été) !

En 2016, des études prouvent que le Citronnier naquit d’une hybridation entre la Bigarade (aussi appelée Orange amère) et le Cédrat vers le Vème millénaire avant J.C.

aromathérapie, bien etre, bio, cellulite, citron, citron citrus limonum, citron huile essentielle, citron huile essentielle bienfaits, citron huile essentielle cellulite, citron huile essentielle fiche technique, citron huile essentielle grossesse, citron huile essentielle peau, citron huile essentielle propriétés, citron huile essentielle utilisation, citron hypertension, citronnier, citrus limonum, gazette, gazette bio, huile essentielle, huile essentielle citron, limonène, nature, naturel, peau d’orange, santé

 

Constituants de l’huile essentielle de Citron

On obtient l’huile essentielle de Citron par pression à froid des zestes, qui contiennent de nombreuses glandes à essence. On se sert de cette forme galénique en aromathérapie.

Savez-vous que… ? Pour le Citron, on considère l’huile essentielle d’hiver comme étant de meilleure qualité.

On dénombre trois principaux composants de l’huile essentielle de Citron :

  • Les monoterpènes (90 à 95%) dont le limonène, β-pinène et γ-terpinène
  • Les aldéhydes monoterpéniques (géranial, néral, citronnellal) et aliphatiques
  • Les furocoumarines

 

Les propriétés et indications

L’huile essentielle de Citron fait partie des indispensables en aromathérapie, tant on lui compte de nombreuses propriétés :

  • Il s’agit d’un allié de poids dans les troubles digestifs (dyspepsie, digestion difficile), hépatiques (comme l’insuffisance hépatobiliaire) et pancréatiques. Elle possède une action antiulcéreuse et gastro-protectrice. Elle est plus largement incontournable en détoxication de l’organisme.
  • Cette huile essentielle permet de lutter contre la mauvaise haleine.
  • On utilise également l’essence pour lutter contre la cellulite ; elle s’avère efficace en drainage lymphatique.
  • Excellent antiseptique, antivirale, bactéricide[1] et antifongique[2], on peut s’en servir en diffusion durant l’hiver pour assainir l’air.
  • Ses vertus antioxydantes en font une essence de choix pour stimuler l’immunité et l’indiquent dans les états de fatigue, d’asthénie ou lors de convalescences. En fin d’hiver, elle a tout bon !
  • Elle possède également des propriétés légèrement hypertensives et fluidifiante sanguine.
  • On a largement démontré son utilité dans les cas de mal des transports et nausées.

L’huile essentielle de Citron, comme de nombreuses espèces des Rutacées, est particulièrement indiquée dans les troubles des sphères nerveuse et psychique : booste la concentration, lutte contre le stress, l’anxiété, les angoisses[3], la dépression[4] ou encore l’insomnie.

L’huile essentielle de Citron peut s’utiliser de différentes façons : par voie externe, par voie interne (consultez un professionnel avant toute prise !), par inhalation, ainsi que par diffusion.

 

Les risques et contre-indications de l’huile essentielle

Voici la liste non-exhaustive des risques et contre-indication liés à l’utilisation d’huile essentielle de Citron :

  • Il existe un fort risque de photosensibilisation du fait de la présence de furocoumarines. Il faut donc éviter de l’appliquer sur la peau avant de s’exposer au soleil. Alors on oublie les articles de magazines féminins prônant une application généreuse sur la peau d’orange, surtout en plein été…
  • Le limonène induit une contraction utérine. Mieux vaut donc totalement la bannir durant les trois premiers mois. De manière générale, certains la déconseillent fortement aux femmes enceintes et ce, même après le premier trimestre. De même, on l’interdit pour les femmes allaitantes.
  • On la considère strictement interdite pour les bébés de moins de 12 mois. Et, comme pour toutes les huiles essentielles, on ne l’utilise pas sans l’aval préalable d’un professionnel de santé pour les enfants de moins de 7 ans.
  • Comme on l’a vu plus haut, sensiblement hypertensive, on la déconseille en cas de tension artérielle au-dessus de la normale. On la contre-indique également en cas de AVK.
  • L’huile essentielle est dermocaustique à l’état pur. Sur la peau, on l’utilise toujours diluée.
  • Ne pas l’utiliser si vous avez des antécédents d’allergie au limonène.

Enfin, l’essence fait partie des huiles essentielles difficiles à conserver car l’un de ses composés (le limonène) s’oxyde rapidement au contact de l’air et de la lumière.

Pour finir, nous vous rappelons que les huiles essentielles représentent des « concentrés d’actifs ». Mais elles concentrent également les pesticides… Aussi, privilégiez toujours une huile essentielle issue de l’agriculture biologique ou de cueillette sauvage.

Attention :

Parce que « naturel » n’est pas forcément exempt de dangerosité, La Gazette Bio vous conseille de vous référer à un professionnel de santé compétent avant tout emploi d’une huile essentielle. Il pourra ainsi adapter le conseil à votre cas propre pour une utilisation en toute sécurité, surtout si vous êtes atteint d’une pathologie, vous trouvez dans une situation particulière (grossesse, allaitement) ou dans le cas de sujets fragiles (bébés, enfants, personnes âgées). Cet article ne saurait se substituer aux conseils ou aux prescriptions de votre médecin.

 

Notes scientifiques pour cet article sur l’huile essentielle de Citron :

[1] S. Subba, T. C. Soumithri, R. Suryanarayana Rao. Antimicrobial Action of Citrus Oils. Journal of Food Science, Volume 32, Issue 2, pages 225–227, March 1967.
[2] Misra N, Batra S, Mishra D. Fungitoxic Properties of the Essential Oil of Citrus limon (L.) Burm. Against a Few Dermatophytes. Mycoses, Volume 31, Issue 7, pages 380–382, July 1988.
[3] Ilaria Ceccarelli, William R. Lariviere, Paolo Fiorenzani, Paola Sacerdote, Anna Maria Aloisi. Effects of long-term exposure of lemon essential oil odor on behavioral, hormonal and neuronal parameters in male and female rats. Brain Research, Volume 1001, Issues 1-2, 19 March 2004, Pages 78-86.
[4] Komiya M, Takeuchi T, Harada E. Lemon oil vapor causes an anti-stress effect via modulating the 5-HT and DA activities in mice. Behav Brain Res. 2006 Sep 25; 172(2):240-9.

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :