Après la Lavande vraie et la Lavande aspic, le Lavandin est tout naturellement la troisième espèce de Lavandula dont nous décidons de vous parler. Avec la rentrée, son huile essentielle saura particulièrement vous intéresser contre les poux et les lentes.

 

Le Lavandin, une espèce hybride

Le Lavandin (Lavandula hybrida ou Lavandula x intermedia) est la résultante d’une hybridation naturelle par pollinisation croisée entre la Lavande Vraie (Lavandula angustifolia) et la Lavande Aspic (Lavandula latifolia). Le Lavandula hybrida étant stérile, il est reproduit par bouturage.

Le profil aromatique du Lavandin est similaire à la Lavande vraie. Cependant, il contient également du camphre à hauteur de 6-8%. Cela fait donc du Lavandin une sorte de clone, avec des propriétés botaniques mais également pharmacologiques proches de ses « parents ».

 

La culture du Lavandin

Il existe quatre sortes de Lavandin cultivés en Provence : le Super (10%), le Grosso (80%), l’Abrial, (10%) et enfin, le moins représenté, le Sumian. Toutefois, les variétés retrouvées les plus communément sur le marché sont le Super et le Grosso. Les huiles essentielles sont très souvent issues d’une de ces deux variétés.

La culture du lavandin a débuté vers 1930 et est rapidement devenue l’une des espèces les plus cultivées. En effet, sa popularité vient du fait que sa fleur est plus productive que la Lavande vraie.

Les champs de lavandin sont cultivés préférentiellement dans les Alpes-de-Haute-Provence. Comme pour toutes les lavandes, l’huile essentielle est obtenue grâce aux sommités fleuries.

aromathérapie, bien etre, bio, gazette, gazette bio, huile essentielle, huile essentielle lavande, huile essentielle lavandin, huile essentielle lavandin poux, huile essentielle moustique, Lamiaceae, Lamiacée, lavande, lavandin, lavandin abrial, lavandin grosso, lavandin ou lavande, lavandin plante, lavandin poux, lavandin sumian, lavandin super, lavandula, Lavandula angustifolia, Lavandula burnatii super, lavandula hybrida, Lavandula hybrida var. Grosso, lavandula latifolia, Lavandula x intermedia, nature, ndula × intermedia var. Super, phytothérapie, pollinisation, poux, santé

 

Le Lavandin Grosso ou le Lavandin Super, propriétés et utilisations

On trouve le Lavandin Super sous les noms de Lavandula burnatii super ou Lavandula × intermedia var. Super, et le Lavandin Grosso sous celui Lavandula hybrida var. Grosso. Leurs propriétés et leurs utilisations sont quasiment identiques.

Les principaux composés du Lavandin Super et Grosso sont le linalol, l’acétate de linalyle et le camphre[1].

 

Les principales propriétés des Lavandins Grosso et Super

Les principales propriétés de leur huile essentielle sont :

  • antispasmodique puissante,
  • relaxante, sédative (par le linalol),
  • antiagrégant et anti-thrombotique (l’acétate de linalyle serait l’agent antiplaquettaire le plus actif sans pour autant avoir d’effets pro-hémorragique)[2],
  • mais également anti-inflammatoire et antalgique,
  • cicatrisante, régénératrice cutanée,
  • ainsi que gastroprotectrice[3].

Les huiles essentielles des Lavandins Grosso et Super ont toutefois quelques spécificités. Mais, pour ne pas perdre le lecteur, nous faisons le choix de n’énoncer que les propriétés principales communes.

 

Les principales utilisations des Lavandins Grosso et Super

Les huiles essentielles de Lavandin sont principalement appréciées pour leur utilisation par voie locale ou par inhalation. On utilise principalement leur huile essentielle pour :

  • soulager les douleurs articulaires (arthrite, arthrose) et musculaires (crampes),
  • calmer les céphalées,
  • contrer certaines maladies de la peau (de type dermatose, eczéma, etc.),
  • procurer détente et relaxation, favoriser l’endormissement, calmer les palpitations et le stress,
  • aider à la cicatrisation de petites plaies ou de brûlures (coup de soleil).

Leur huile essentielle est également appréciée pendant les périodes scolaires. En effet, elle aide à prévenir l’apparition de poux et de lentes.

Sur avis médical, sans allergie connue et pour un enfant de plus de 6 ans uniquement, certains conseillent de mélanger une goutte d’huile essentielle de Lavandin Super avec une dose d’huile ou de démêlant capillaire. Appliquer le mélange une fois après chaque shampoing. Vous pouvez également mettre 2 gouttes d’huile essentielle de Lavandin sur les écharpes, cols de manteau, et même dans les bonnets ! Elle sert alors de répulsif et évite la contamination entre les vêtements sur les porte-manteaux.

Savez-vous que… ? Après un shampoing, on peut rincer les cheveux avec un peu de vinaigre blanc de consommation (pas ménager). Cela les rend brillants et peut aussi éviter l’infestation de poux.

 

Attention à son utilisation !

Il faut être particulièrement prudent lors de l’utilisation de Lavandin, du fait de la présence de camphre (neurotoxique). De manière non exhaustive, on l’interdit chez : les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans et chez les personnes avec antécédents épileptiques.

Comme vous le voyez, les huiles essentielles contenant du camphre sont à manipuler avec précaution. Ne les utilisez pas en automédication et référez-vous à un professionnel de santé compétent ! Parce que « naturel » n’est pas synonyme de « sans danger »…

Du fait des risques liés à l’utilisation de Lavandin, nous vous recommandons de ne l’utiliser que sur avis médical. Le contenu de cet article est donné à titre purement informatif.

 

Notes scientifiques :
[1] Carrasco A, Martinez-Gutierrez R, Tomas V, Tudela J. Lavandin (Lavandula × intermedia Emeric ex Loiseleur) essential oil from Spain: determination of aromatic profile by gas chromatography-mass spectrometry, antioxidant and lipoxygenase inhibitory bioactivities. Nat Prod Res. 2016;30(10):1123-30. doi: 10.1080/14786419.2015.1043632.
[2] Ballabeni V, Tognolini M, Chiavarini M et all. Novel antiplatelet and antithrombotic activities of essential oils from Lavandula hybrida Reverchon “grosso”. Phytomedicine. 2004. 11:596-601.
[3] Barocelli E, Calcina F, Chiavarini M, Impicciatore M, Bruni R, Bianchi A, Ballabeni V. Antinociceptive and gastroprotective effects of inhaled and orally administered Lavandula hybrida Reverchon “Grosso” essential oil. Life Sciences, Volume 76, Issue 2, 26 November 2004, Pages 213-223

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Laisser une réponse