La nature reprend sa place dans différentes sphères de notre quotidien. La salle de bain en fait partie… Retour sur une plante plébiscitée par nos grand-mères : le bleuet.

 

gazette, bio, beauté, bien-être, bien etre, bleuet, bleuet plante, bleuet des champs, bleuet yeux, bleuet yeux gonflés, bleuet yeux fatigués, bleuet yeux rouges, bleuet yeux secs, eau bleuet yeux, hydrolat bleuet yeux, compresse bleuet yeux, tisane bleuet yeuxLe bleuet, une fleur des champs

Le bleuet, de son nom latin Centaurea cyanus L., fait partie des Astéracées. Cette famille regroupe de nombreuses plantes à fleurs comme la pâquerette (Bellis perennis L.), le pissenlit (Taraxacum dens leonis Desf.), ainsi que l’œillet d’Inde (Tagetes patula).

Cette centaurée bleue est une plante annuelle aux fleurs d’un bleu profond. Elle illumine le jardin de mai à septembre. Les fleurs laissent alors la place à des akènes, surplombés de soies beiges. Mesurant entre 30 et 60 cm, cette fleur des champs se ressème d’elle-même d’une année sur l’autre.

Savez-vous que… ? Il faut 750 g de fleurs de bleuet (fraîches) pour produire 1 litre d’hydrolat.

 

Les vertus de l’eau de bleuet

Vous trouverez le plus souvent le bleuet sous forme d’hydrolat dans le commerce. Cette eau florale est obtenue par entraînement à la vapeur d’eau.

 

         Des propriétés médicinales

Le capitule du bleuet est reconnu pour ses propriétés médicinales, intégrant la liste A de la Pharmacopée Française. On reconnaît à son capitule des vertus :

  • comme décongestionnant ophtalmique,
  • produit astringent et adoucissant,
  • ainsi que pour son action anti-inflammatoire sur les yeux, les paupières, et la peau de façon générale.

 

        Une utilisation dans le domaine de la beauté

Pendant longtemps, les agriculteurs ont considéré le bleuet comme une mauvaise herbe. Pourtant, nos grand-mères en faisaient déjà un ingrédient cosmétique de choix.

En plus de tonifier et revitaliser la peau, l’hydrolat de bleuet est idéal pour les soins du contour de l’œil. Rouges, fatigués, ou encore délicats, les yeux en sont apaisés. Pour cette raison, on trouve souvent le bleuet comme ingrédient de produits démaquillants.

Savez-vous que… ? Il est préférable de conserver un hydrolat dans votre réfrigérateur dans les 6 mois qui suivent leur ouverture, sauf mention contraire. En effet, les hydrolats sont très souvent obtenus sans ajout de conservateur.

 gazette, bio, beauté, bien-être, bien etre, bleuet, bleuet plante, bleuet des champs, bleuet yeux, bleuet yeux gonflés, bleuet yeux fatigués, bleuet yeux rouges, bleuet yeux secs, eau bleuet yeux, hydrolat bleuet yeux, compresse bleuet yeux, tisane bleuet yeux

 

Quand et comment utiliser le bleuet

Le bleuet est le plus souvent utilisé sous la forme d’hydrolat (comme nous l’avons vu ci-dessus) appliqué sur des compresses. Cependant, on peut aussi bénéficier de ses propriétés dans les bains d’œil en cas d’inflammation de l’œil ou de la paupière (avec l’accord préalable de votre ophtalmologue). Et pourquoi pas en infusion minutieusement filtrée ?

En effet, si votre jardin accueille du bleuet, vous pouvez couper et faire sécher ses fleurs. Vous portez ensuite à ébullition une cuillère à café de fleurs de bleuet pour une tasse d’eau. Vous laissez bouillir pendant 5 minutes (à des fins de stérilisation), puis filtrez. Ensuite, placez l’infusion obtenue dans un récipient hermétique que vous conserverez au frais. Lorsque la lotion a refroidi, vous pouvez l’utiliser en bains oculaires.

Vous pouvez aussi utiliser l’hydrolat de bleuet :

  • sur un coton comme démaquillant,
  • ou encore imbibé sur une compresse qu’on laisse poser sur les yeux une dizaine de minutes de temps à autre, pour défatiguer le regard. Et comme l’hydrolat est conservé au réfrigérateur, la sensation de frais renforce l’effet anti-décongestionnant.

Toute reproduction interdite

Vous pourriez aussi être intéressé(e) par :