Dans Seulement si tu en as envie…, Bruno Combes nous livre l’histoire d’une femme qui connaît la « crise du milieu de vie ».

 

Seulement si tu en as envie… ou quelques mois dans la vie de Camille

Camille a tout : la réussite professionnelle, un mari qui est aussi son associé, deux beaux enfants, des vacances à Courchevel l’hiver et à Arcachon l’été, des amies… Et pourtant ! Il manque à Camille une chose essentielle, la quête de toute une vie : le bonheur. Elle n’a pas vraiment à se plaindre de quoi que ce soit, mais elle aimerait que tout soit différent.

« Il existe des journées où, sans qu’on sache pourquoi, des tas de petits moments nous rendent heureux : un rayon de soleil qui réchauffe notre visage, les bruits qui accompagnent le lever du jour et que l’on écoute, blotti au fond du lit, encore dans un demi-sommeil. »

 

Un jour, son quotidien bascule

avis, bien etre, bio, booktubeur, boostagram, Bruno Combes, Bruno Combes auteur, Bruno Combes livre, Bruno Combes seulement si tu en as envie, Bruno Combes seulement si tu en as envie pdf, édition, essai, gazette, lecture, livre, nature, recension, roman, Seulement si tu en as envie, Seulement si tu en as envie Bruno Combes, Seulement si tu en as envie citationAu détour d’un reportage à la télévision, Stephen aperçoit Camille. Ils vivent tout près l’un de l’autre. Et il comprend que, parfois, les coïncidences sont les messages du destin.

Alors qu’elle se perd dans ses devoirs (de mère, d’épouse, d’avocate), un post-it vient tout bousculer. Son amour de jeunesse souhaite la revoir, vingt-sept ans après la fin de leur histoire.

Ayant tous deux continué leur vie sans garder contact, ils n’ont cependant jamais réussi à s’oublier l’un l’autre. Et si Stephen était celui qui manque à la vie de Camille ? Et si ce premier amour était également son grand amour ?

 

Où place-t-on le bonheur ?

« Nous sommes condamnés au bonheur obligatoire, l’expression de tout autre sentiment serait un aveu de faiblesse. Nous n’osons pas affronter qui nous sommes réellement. »

Dans Seulement si tu en as envie…, Bruno Combes saisit avec justesse cette obligation, quasi sociétale, de se montrer heureux. De faire taire les questions pour continuer d’avancer. Car, après tout, quelle place apporter au bonheur face à l’apparence de la réussite ? Et doit-on placer celui des autres avant le sien ? Camille vous répondra…

Bruno Combes, Seulement si tu en as envie, Éditions J’ai Lu, 2017, 317 pages, 6.90 €

Toute reproduction interdite

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Apolline Compagnon
Apolline Compagnon est une thérapeute pratiquant diverses techniques de médecines douces (phyto-aromathérapie, médecine chinoise...). Également formatrice en contraception naturelle, elle s'est spécialisée dans le bien-être féminin, que ce soit dans sa pratique en cabinet, ou en tant que rédactrice santé/bien-être. Davantage de renseignements sur : www.cabinetmedecinesdouces.fr

Laisser une réponse